La laïcité est un combat

En France, un débat s’organise autour de la laïcité.

En fait c’est le monde du religieux qui s’invite sur la place publique. Ce sont les religions qui ressurgissent et tentent de revenir sur les acquis de 1905 pour réinvestir le débat politique.

Cela s’est exprimé à travers les manifestations contre le mariage pour tous, dans lesquelles les catholiques, plutôt traditionalistes, se sont exprimés en 2012 et 2013. Un mouvement qui n’a trouvé son égal qu’à l’époque des manifestations pour l’école privé en 1984 et des mouvements anti IVG de

Ce sont les religieux islamiques qui ont manipulé des jeunes collégiennes pour obtenir l’autorisation du port du voile à l’école, et qui ont réussi à inscrire des dispositions nouvelles dans la loi de 2004. Ils poursuivent leur combat à travers les interventions insidieuses des frères musulmans.

Ce sont les politiques anti palestiniennes d’Israel qui se servent de la religion juive, pour soutenir leur mouvement colonialiste et influencer les politiques étrangères françaises depuis les années 60.

Ce sont essentiellement les religions monothéistes qui créent un trouble incandescent dans le paysage politique français.

Le politique les avait exclues de sa sphère, elles rentrent par la fenêtre.

Le principe est  toujours le même: les religions cherchent à pénétrer le monde laïque de manière cachée, voilée.

laicite_point_barre_Philippe_BARSAC

 

Si l’on sait que ce sont les catholiques qui ont organisé les manifestations contre le mariage pour tous, jamais l’Eglise n’est apparue en première ligne, affichant, à quelques exceptions de prêtres extrémistes, un visage surpris du succès.

De même le port du voile pour les femmes semble n’être que l’expression de volonté individuelles de se protéger du regard concupiscent des hommes, alors que nous savons qu’il s’agit d’une manipulation orchestrée par les plus archaïques des musulmans. Maintenir les femmes sous la domination des hommes omnipotents. Tarek Ramadan en est un digne représentant.

Ces intrusions sont comme une sourde déclaration de guerre à la République laïque, à laquelle il faut répondre fermement et simplement.

On essaie ainsi, aujourd’hui, d’enfermer cette fermeté nécessaire, dans un mouvement d’idées qui seraient racistes, islamophobes comme ils disent, alors qu’il ne s’agit que d’assurer un principe républicain de liberté et d’égalité. Les musulmans extrémistes voient des islamophobes partout, des colonialistes partout ( au bout de 50 ans) et s’affichent comme une communauté assiégée.

De la même manière le monde politique instrumentalise les religions. Il en va ainsi de l’Etat d’Israël ( 1947) qui voit tout opposant comme antisémite, et se mure également comme une communauté assiégée. Les juifs extrémistes confondent allègrement antisionisme et antisémitisme pour mieux protéger leur politique colonialiste. Et lorsqu’on évoque la shoah, le repentir va de soi, tant l’horreur est immense, et 75 ans ne suffisent pas à éteindre cette honte.

Mais la victime devient oppresseur et ce n’est pas acceptable.

 

plantu-settlement

 

Ils se présentent, l’un comme l’autre, comme  des victimes. Et le bon sens veut que l’on se situe plutôt du coté des victimes que des oppresseurs. Mais ils ont renversé les valeurs.

Quant aux catholiques ou aux chrétiens,  ils ne peuvent être présentés comme victimes puisqu’ils dominent en nombre en France comme en Europe depuis des siècles. Les martyrs remontent à l’époque de l’Empire Romain ou des guerres des religions en France  ou en Europe au 16 ème ou 17 ème siècle. Au bout de 500 ans, on accepte l’oubli.

Faudra t il attendre plusieurs siècles pour que ces conflits passent de l’arrachement à la simple analyse historique qui devrait, à tout le moins, indiquer le sens de la tolérance ?

A défaut de cette nécessaire tolérance, seules les valeurs laïques sont un rempart contre les manipulations religieuses qui cherchent à dominer le séculier, le politique pour les plus extrémistes d’entre eux.

Ainsi ces voiles ne peuvent avoir droit de cité que dans l’espace libre, qu’il soit personnel, cultuel ou public. En revanche, ils doivent être interdits dans toutes les institutions de l’Etat, les écoles, les universités, les hôpitaux, les cours de justice et le monde professionnel.

 

voile_ou_cheveux_longs_06.08.13

Cette  laïcité va de pair avec l’égalité des sexes, sans discriminations. Dans ce sens, les récentes agressions sexistes et sexuelles en Allemagne et Danemark ne sauraient rester impunies au nom d’une commisération avec les populations immigrées de culture musulmane.

Cette laïcité va aussi de pair en s’opposant aux discriminations à l’encontre des gays lesbiennes et transgenres.

A défaut d’une tolérance qui n’a rien de naturel, et pour l’atteindre, il convient d’imposer partout les valeurs laïques au risque du combat contre les extrémistes qu’ils soient musulmans, juifs ou catholiques.

La laïcité est un combat moderne, du 21 ème siècle.

Il ne faut pas la laisser entre les mains de la droite extrême, qui entretient le racisme à partir du déni. Il convient de dire toutes les vérités, aussi dérangeantes soient elles, comme celles concernant les immigrés maghrébins à Cologne. C’est ainsi quon luttera contre la famille Le Pen qui se drape maintenant dans la laïcité alors que fondamentalement elle s’oppose à la libération de la femme , à l’égalité des droits et à la liberté. Elle aussi récupère les nobles causes pour mieux les détruire.