• Archives pour l'Étiquette presse
  • Un peu de respect pour LEONARDA

    Valls continue sur sa lancée, soutenu en cela par la majorité des français. Mais le faux pas arrive toujours pour ceux dont la certitude est inextinguible et le menton haut perché qui vient confirmer cette assurance.

    ecole

    Il a suffit du zèle d’un Préfet, réputé soutien de Sarkozy, pour que la machine infernale se grippe. Leonarda a été expulsée au Kosovo, enlevée manu militari, au nom d’un regroupement familial qu’on refuse pour l’installation en France.

    Ce regroupement devient alors indispensable lorsqu’on veut expulser. Elle a donc suivi sa famille alors qu’elle était scolarisée en France depuis 4 ans.

    La presse s’en fait l’écho, choquée qu’on puisse toucher au caractère sacré du territoire de l’école, comme Mme TRIETWELLER.
    Hypocritement Manuel Valls a rétorqué que l’enceinte scolaire n’avait pas été touchée puisque l’adolescente a été arrêtée dans un car de voyage scolaire.

    Comme dans les transport aériens, le bus bénéficiait-il de l’extraterritorialité ?
    Cessons l’humour. Après la presse, c’est la jeunesse qui s’en mêle.Quand cette jeunesse généreuse, tolérante fraternelle se lève, alors il faut écouter. Le ministre de l’Education Vincent PEILLON l’a bien compris.

    Et que fait la presse ? Toujours professionnelle, un peu gênée d’avoir suscité cet émoi, elle enquête.
    La droite se tait, elle laisse les communicants faire et semer le doute.
    La gauche a enfin retrouvé la parole, sur un sujet qui la déculpabilise de ses silences antérieurs.

    Alors la presse va chercher au Kosovo, on interroge le père; pas net le bonhomme. Il aurait commis quelque violence conjugal, arrivé en France, il serait passé par l’Italie. Au fait on pourrait peut être les y reconduire ?

    Mais que vont ils chercher ces journalistes ? Heureusement la mère se tait et son silence est partagé par ses autres filles.

    Chacun a droit au secret de sa vie privée, de ne pas se sentir responsable de son père, mais la presse n’en a cure, elle étale. Tout est bon pour alimenter toute sorte de rumeur. Il est vrai que le Kosovo est plus proche de la France que l’Arménie.

    Il faut en revenir au fait, on a expulsé une jeune fille manu militari alors qu’elle était en France depuis 4 ans. L’extra territorialité de l’Ecole ne fait qu’ajouter au scandale mais ne rend pas l’évènement plus scandaleux.

    Qu’on fiche la paix à LEONARDA et sa famille et qu’on nous les ramène, comme KHATCHIK.

    Qu’on fiche la paix à tous ces immigrés économiques ou autre Rom, qui ne se déplacent que parce que la richesse du monde, comme celle de notre bonne société française est très inégalement répartie.

    Que la presse s’enflamme pour des causes justes mais évite de rechercher la bonne petite histoire qui nourrira les éternels sceptiques et les atermoiements de la puissance publique.
    Un peu de respect.

    Mais au fait, plus personne ne parle du Préfet.

    ADDENDUM du 19 octobre à 14H

    Bien sur M Hollande a décidé de sanctuariser l’école et autre moyen de locomotion scolaire. Le tout petit bout de la lorgnette.


  • Il faut dissoudre le peuple

    Sur la 5 eme chaîne, Ségolène Royal déclarait, dimanche dernier, que si les sondages confirment la montée du Front National, « c’est parce que les français ont peur de l’avenir ».

    sego10-321a4

    Curieuse remarque de la part d’une dirigeante politique dont la fonction est justement de fournir de l’espoir au peuple.

    La droite ne sent pas la dite « montée ». Pourtant dans les couloirs de l’Assemblée Nationale les inquiétudes fondent les différentes candidatures pour la prochaine présidentielle. Xavier Bertrand fut samedi un de ces candidats submergé par la presse qui se tenait à d’autres sujets.

    Certains pourraient penser qu’on devrait changer les dirigeants politiques, mais ceux ci pensent sincèrement qu’on devrait changer le peuple.

    http://www.huffingtonpost.fr/2013/10/24/segolene-royal-parisien-magazine-liberte-guidant-peuple_n_4153936.html